Nouveauté
0/5

0 avis

Derniers mètres jusqu'au cimetière

Tuomainen, Antti (1971-....). Auteur

" Ce roman contient des doses mortelles d'humour et de champignons. " Sofi Oksanen, auteur de Purge " Un livre majestueux. " Aki Kaurismäki " L'écrivain le plus drôle en Europe. " Times UK " Un délice d'humour à la sauce finlandaise ! " Héléna Villovitch, ELLE " On rit au moins deux fois par page, et ça a le don de vous réconcilier avec le crime ", Irène Frain, Le Point " Un compte à rebours savoureux, prochue du film Fargo ou de l'univers d'Arto Paasilinna " Julie Malaure, Le Point " Un antidote hallucinogène à la morosité " 24 Heures A 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux. Jusqu'au jour où, lors d'une simple visite médicale, il apprend qu'il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu'un l'empoisonne depuis longtemps à son insu. Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n'est pas au bout de ses surprises. En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c'est trop ! Jaakko décide d'utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour tuer celui qui est l'heureux propriétaire d'une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d'un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l'acheter à des prix déraisonnables ! Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n'empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c'est surtout dans les derniers mètres jusqu'au cimetière qu'il faut profiter de chaque instant. " Un roman sur l'urgence de vivre. Un livre assez génial " Nicolas Carreau, Europe 1 " Il y a du Fargo dans l'air (...) L'absurde touche au sublime. " La Voix du Nord " Aussi noir qu'hilarant ", VSD

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs